Patrimoine Culturel de l’humanité

Patrimoine Culturel de l’humanité

Le Flamenco, bien qu’il existe diverses discussions sur ses racines, est le berceau de l’art de l’Andalousie. Le berceau du flamenco est la région de l’Andalousie et le peuple Andalou, dont les interprètes ont trouvé la plus concise, expressive et facile manière d’interpréter différentes humeurs et tous types de sentiments.

La passion du flamenco, qui permet à tout amateur partout dans le monde de comprendre l’expression artistique créée par la fusion de la musique vocale, la danse et l’accompagnement musical (chant, danse et guitare) et il est considéré comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Cela a été déclaré par l’UNESCO, qui lui a remis la plus haute distinction en 2010.

Le chant, emploie des mots sincères, simples et concis, avec laquelle les gens peuvent exprimer leurs sentiments les plus profonds. La Danse de Flamenco, danse de passion et de séduction, permet d’exprimer une gamme d’émotions, allant de la tristesse à la joie. Il est accompagné par une technique complexe et une interprétation plus ou moins nuancée, dépendant de l’artiste qui l’interprète. L’emploie de la guitare flamenco a transcendé depuis longtemps son rôle initial d’accompagnement. Celle-ci est également accompagné d’autres instruments tels que les castagnettes, et avec des palmas « frappe rythmé des mains » et des taconeos « frappe rythmé avec les talons des chaussures »

Le flamenco est une partie de l’identité de nombreuses communautés et il est joué dans les fêtes religieuses, les rites, les cérémonies religieuses et les fêtes privées. Parmi ces communautés, nous pouvons mettre en évidence la communauté ethnique des Gitans, qui a joué un rôle clé dans son évolution. La transmission du flamenco est effectuée dans les dynasties d’artistes, familles, Peñas de flamenco et des groupes sociaux, qui jouent un rôle important dans la préservation et la diffusion de cet art.